promoteur immobilier

Focus sur le métier de Promoteur immobilier : chargé de la conception et de la commercialisation d’un parc immobilier, il supervise l’ensemble des opérations.

Un métier de responsabilités et de médiation.

 

Missions

Au cœur des programmes de constructions immobilières, le promoteur a un rôle central, de l’origine du projet à sa vente et au suivi. Sa fonction d’intermédiaire des différents acteurs engagés dans le projet (entreprises du BTP, architectes, agences immobilières, etc.) fait qu’il est constamment pris par ses responsabilités. Endossant celles-ci, il doit concevoir l’ensemble du programme. Tout commence par la recherche et l’achat d’un terrain constructible. Vient ensuite le travail de collaboration avec les architectes afin de monter le projet qui sera vendu aux futurs acquéreurs. Le dernier temps est celui du lancement d’un appel d’offres pour la mise en route des travaux et la promotion proprement dite du projet et sa commercialisation. Les biens vendus sont en VEFA : Vente en l’état futur d’achèvement, c’est-à-dire que la transaction se fait avant la fin de la construction. C’est un travail de planification, de négociation et de commercialisation.

Rôle dans l’entreprise

Le promoteur immobilier veille au bon déroulement de l’ensemble des opérations d’un projet immobilier. Il est le pivot des échanges avec les acteurs très divers qui prennent part au projet. Les opérations immobilières menées par le promoteur comportent des contraintes qu’il lui convient de maîtriser, ou à tout le moins de tenir compte. Il est chargé de rassembler l’ensemble des pièces administratives et permis nécessaires pour que le chantier soit autorisé. L’équilibre financier et le respect des délais sont des priorités pour le promoteur qui a également la charge de superviser l’ensemble et de communiquer sur l’avancée du projet. Il doit être en mesure d’assurer un grand nombre de responsabilités et de savoir quelle conduite tenir face aux aléas et imprévus.

Qualités requises

Le promoteur est quelqu’un qui a un véritable sens des responsabilités et qui sait mobiliser un grand nombre de compétences pour conserver un équilibre financier et demeurer dans les délais impartis. Il est capable de voir loin et de travailler sur plusieurs dossiers à la fois et d’échanger avec des interlocuteurs très variés. Méticuleux et consciencieux, il sait travailler dans un environnement où la pression est constante. Ses connaissances juridiques doivent être très solides puisqu’elles lui seront constamment nécessaires. Médiateur dans l’âme, il maîtrise l’art de la négociation et sait comment aborder et rassurer ses interlocuteurs. Le promoteur est quelqu’un de dynamique et sûr de lui.

 

Carrière et rémunération

Le promoteur immobilier évolue dans un domaine spécialisé au sein d’une agence. Ainsi, il travaille pour des grands ensembles de constructions (bureaux ou logements collectifs). C’est un secteur très concurrentiel, où l’expérience de terrain et les années font la différence. Le niveau de rémunération est donc en fonction de l’expérience du promoteur et de la taille de son agence. Le salaire comporte une part fixe et une part variable qui peut être non-négligeable. Il court de 3500 euros bruts mensuels à plus de 6000.

Formation

Le promoteur immobilier dispose d’un bon bagage juridique (droit fiscal, foncier et immobilier) et d’une grande expérience. Il est également un très bon commercial qui maîtrise les techniques de vente et de négociation. Enfin, il est un spécialiste de l’immobilier et de toutes ses figures. L’alliance de tous ces paramètres sont nécessaires pour faire ce métier. Les formations spécialisées en immobilier, après une formation en droit ou en commerce, comme les bachelors de l’INSEEC Real Institute et tout particulièrement le MSc2 Real Estate Management, favorisent cette introduction dans la profession, si vous êtes motivés.